J'allais oublier...

Je vous ai parlé "débit", je vous ai parlé "crédits", je vous ai même parlé de colonne de droite et de colonne de gauche mais j'ai fait impasse sur les "virements de fonds" et pourtant on en trouve partout.

C'est vrai que tout ce qui entre et sort d'une banque ou de la caisse ne concerne pas toujours des tiers (clients, fournisseurs, personnel, état). Il y a des choses qui vous concernent directement, des trucs que vous faites spontanément et qui vous posent des problèmes quand vous voulez les codifier.

Ces choses s'appellent virements de fonds et je sais que vous avez tendance à les codifier n'importe comment et selon l'humeur. Et pourtant c'est simple comme tout : il n'y a qu'un compte pour tout ça c'est le 580000.

Le 580000 c'est la codification pour tout ce qui passe de la banque à la caisse, de la caisse à la banque et pour tout ce qui circule entre les comptes bancaires. Si vous sortez 6000 de la caisse pour le mettre à la banque, codifiez le en 580000 (débit, c'est une "dépense") et codifiez le en 580000 quand ça rentre en banque (crédit, c'est une "recette") et, normalement, le compte 580000 est toujours soldé où en cours de solde parce que la remise d'espèces en banque n'est créditée qu'au bout de 3 jours.

 

Si vous avez compris à quoi sert le 580000, vous êtes maintenant prêts à enregistrer :

- les achats

- les ventes

- les banques

- la caisse

Vous avez tout paramétré, les journaux et le plan comptable, alors codifiez....

Vous allez voir, c'est purement merveilleux, c'est rapide, c'est presque enchanteur...

Il ne vous reste plus, après cette partie de plaisir, qu'à éditer un grand livre (général, clients et fournisseurs, le tout souvent appelé global dans les logiciels du commerce)...et c'est après cette édition que votre moral va chuter plus vite que vos chaussettes et que vous allez devoir apprendre les secrets d'un journal que nous avons paramétré mais dont je ne vous ai pas encore révélé le maniement : le journal d' OD (opérations diverses).

Pour le moment, je vous ménage et je vous laisse à vos codifications et à l'édition du grand livre; je n'aurais pas dû parler trop vite