Je ne peux pas vous parler d’apprendre la comptabilité si je fais impasse sur les logiciels comptables qui vous sont proposés sur le marché.

Je ne veux pas être exhaustif et je vais prendre les premiers qui m’ont été proposés par Google moyennant une recherche simple. (EBP, CIEL, CEGID, SAGE).

Ne soyez pas surpris par l’opacité des propositions (elles se ressemblent toutes) qui évoquent sans complexe la comptabilité budgétaire, la comptabilité analytique, les abonnements et autres « grossièretés » dont je vous fais grâce.

 Je me demande quand même si je ne dois pas souligner le terme « déversement »qui, même dans son contexte, évoque une « poubellisation » certes propice à la protection environnementale mais pas forcément propice à l’éducation comptable ; pour ceux qui aiment « déverser » dans le 471000, c’est presque une bénédiction que le terme existe en compta !

Apprendre la compta en lisant le menu des logiciels courants, c’est comme apprendre la médecine en ouvrant une boite de tripes à la mode de Caen.

N’ayant aucun intérêt dans une quelconque de ces boutiques et aucun apriori sur l’une ou l’autre d’entre elles, je me suis contenté de consulter leurs propositions en faisant abstraction du prix qui, comme chacun la sait, est un élément subjectif dont la perception est totalement personnelle.

Ce qu’il y a de commun entre toutes les propositions, c’est une confusion totale entre la comptabilité et la gestion et le pas est facilement franchi de la comptabilité générale à la comptabilité analytique,  à la gestion budgétaire et à la trésorerie prévisionnelle.

Parce que, comme vous le savez tous, avant de prendre en main un logiciel de compta, on fait un budget quinquennal, on crée des clefs de répartition analytiques,  on fait un état prévisionnel de trésorerie mensuel pour les 5 ans qui suivent, on abonne les charges, on impute les comptes dans les liasses fiscales, on détermine son régime d’imposition en impôt et en TVA, on affine sa perception du 2058 A, du 2065 et celle du 2031, on peaufine le 2054 et, et..

...et……. on repeint la façade en jaune citron….Qu’on se le dise !

Je vous laisse chercher « logiciel comptabilité » sur Google et je vous en parle après les vacances. Promis, juré !!!