Je vous avais promis de parler "logiciels".

Je vais tenir ma promesse mais sur le "reculoir" parce qu'il est des logiciels comme des chaussures, ils peuvent convenir à certains et anéantir la vocation comptable des autres.

Commençons toutefois par un constat pathétique :

Un bon nombre de logiciels s'ouvrent joyeusement sur un tableau (dit, de bord, de gestion ou de n'importe quoi d'autre du même bois). Voilà de quoi rafraîchir la réputation sombre et tristounette de la comptabilité en général.

Vous ouvrez le logiciel, résolu malgré vous à vous mettre à la saisie comptable et, ô miracle, le premier écran vous relate , dans une synthèse compréhensible par tout un chacun, l'état de la trésorerie, l'état des dettes et des créances et , dans certains cas "pointus", il vous donne même le résultat ! (et j'ose le dire, tout ça en couleur !!)

Si la félicité ne vous gagne pas avant même d'avoir commencé à saisir c'est que vous couvez une dépression sans le savoir.

Et c'est un argument de vente des éditeurs de logiciels : votre 'tableau de bord" en continu, presque sans avoir à saisir la compta !!

Alors si vous voulez avoir "la compta joyeuse", commencez par saisir les ventes et les encaissements clients. Ce faisant vous aurez un tableau de bord luminescent qui ne sera qu' espoir et sérénité.

Vous pouvez même, juste pour le plaisir, ne pas constater la TVA sur ventes ce qui vous laissera dans le vert plus longtemps et, comme il n'est pas fréquent que les amortissements et les charges d'emprunt soient comptabilisés au mois le mois, vous pouvez passer une année entière dans un bain d'optimisme constructif.(j'ai failli dire redressement productif)

A l'inverse, vous pouvez tomber dans une déprime sans fonds si vous avez le malheur de commencer par le journal des achats, suivi , pour aggraver votre cas, de la saisie des OD de salaires et de charges.

J'ai dit pathétique et je pense pathétique parce qu'il est effectivement pathétique d'essayer de donner un aspect ludique et multicolore aux résultats comptables dans le seul but de rassurer le chaland (et de l'attraper), ledit chaland ne se laissant impressionner positivement  que s'il ne connait rien ou presque à la comptabilité.

En conclusion si vous êtes "vieux singe" en compta, la démarche marketing du tableau de bord vous indiffèrera et vous jugerez en fonction des fonctionnalités réelles du logiciel. A contrario, si vous "débarquez", essayer d'éviter de céder au son des sirènes colorées des tableaux de bord, de gestion, de trésorerie, de fonds de roulement  et de tout ce qui pourrez vous faire croire qu'il n'est de comptabilité que dans la facilité. En gros, prenez un programme 'basique" qui vous parle compta et, quand vous serez grands (en compta j'entends), vous aborderez, avec compétence, les moyens d'exploiter les résultats !

Non, je ne vous décourage pas de regarder des courbes, des histogrammes et des fromages ! je vous dit simplement que ce n'est pas le premier pas gagnant de l'apprenti comptable.