flux

 

 

 

 

 

 

 

Je ne sais pas si j'ai le droit ou pas de citer cet extrait d'un cours de compta trouvé sur internet. Toujours est il que ce texte est disponible pour tout un chacun et qu'il n'est que le reflet d'une certaine manière d'aborder  la comptabilité destinée à la vulgarisation et à la compréhension de la science qui nous occupe.

le voici donc, brut de décoffrage :

"Le principe de l'enregistrement des flux

L'enregistrement des flux externes

La convention d'enregistrement repose sur l'utilisation de tableaux ou de comptes affectés à des enregistrements de nature homogène et comportant une partie pour l'origine des flux (colonne de droite) et une autre pour la destination des flux (colonne de gauche).

                   

 

L'enregistrement des flux internes

Toute opération interne donne naissance à un seul flux dont l'origine et la destination sont intérieures à l'entreprise. L'enregistrement se fait donc en notant pour le flux unique, l'origine et sa nature ainsi que la destination et sa nature."

 

et voilà, voilà !

Avec mes journaux, mes grands livres et mes OD, je dois vous paraître ridiculement petit et dépassé, noyé sous les flux,"obscurentisé" par une science qui me dépasse !

Imaginez ! chaque fois que vous passez une écriture, vous faites un flux !

Et, en plus, vous connaissez l'origine et la destination du flux en question !(vous êtes meilleurs que les radars sur les autoroutes qui ne savent ni d'ou on vient ni ou on va).

C'est dix fois mieux que mes journaux simplistes et mes OD, c'est plus savant, plus réfléchi, intellectuellement plus enrichissant ; vous ne comptabilisez plus, vous faites des flux !

 

Je ne dis pas que je connais tout de la compta puisque j'ignore encore comment elle fluctue, de-ci de-là, au milieu de flux dont l'existence, si elle ne m'est pas totalement inconnue, me semble pourtant saugrenue.

Parler de flux en compta c'est comme dire la messe en latin pour convaincre le mécréant !

Promis, juré, je vous ai parlé de flux pour que vous sachiez que ça existe, mais je n'en parlerai plus ...sauf si la demande explose !